top of page

Qui peut prétendre ne pas apprécier la chaleur réconfortante et apaisante d'un feu de foyer ? Le bois poussant en abondance au Québec et au Canada, son approvisionnement est simple. De plus, les avancées technologiques des dernières années ont permis d'améliorer la performance énergétique et environnementale des appareils de chauffage au bois résidentiel. Ce qui en fait une option à envisager pour chauffer la maison lors des saisons froides.

Pourquoi faire sécher son bois?

C'est important de bien faire sécher votre bois de chauffage, car au moment où l'arbre est coupé sa teneur en humidité varie entre 35% et 60%. Du bois aussi humide brûlera mal, sa combustion est ralentie. il produira plus de fumée et dégagera plus de créosote ce qui exigera de faire ramoner la cheminée plus souvent. Il faut donc le faire sécher. L'idéal est un niveau d'humidité environnant le 20%. Pour certaines essences comme le chêne, le thuya ou le pin, le séchage permettra également d'éliminer leur tanin qui peut nuire à la combustion. Un tel séchage peut prendre jusqu'à une année. Toutefois, il est possible d'accélérer le séchage en ayant un bois qui est fendu et bien entreposé. Un bois bien séché montrera des extrémités grises et fendillées. Sa chaleur sera près de deux fois supérieure à celle du bois fraîchement coupé.

À l'intérieur ou à l'extérieur?

Il est fortement déconseillé d'entreposer son bois à l'intérieur, par exemple dans la maison, le garage ou le sous-sol. Le séchage ne serait pas optimal et l'humidité dégagée par le bois risquerait, dans les pires scénarios, de causer de la moisissure . De plus, l'entreposage à l'intérieur peut faire entrer certains insectes cachés sous l'écorce. N'entreposez à l'intérieur que de petites quantités, idéalement pour une utilisation immédiate. On suggère une quantité pour deux à trois jours de combustion.

Comment bien entreposer son bois ?

Pour obtenir du bois sec, il est bon de l'empiler dans un endroit ensoleillé et abrité des intempéries. Ne déposez pas le bois directement sur le sol. Utilisez un caillebotis, des dalles de béton ou même des palettes pour surélever votre bois. Évitez de le couvrir d'une bâche, elle emprisonnera l'humidité et empêchera le séchage. Cordez le bois en rangées espacées pour que le soleil puisse faire sécher le bois et que le vent puisse éliminer l'humidité.

Pensez à protéger votre bois de la pluie et de la neige. Un léger abris ou même une tôle peut faire l'affaire même si cela n'est pas toujours élégant. On ne doit pas couvrir les côtés et le devant des bûches pour permettre à l'air de circuler entre les bûches.

Bien entreposé, le bois ne pourrira pas. Si vous avez suffisamment d'espace, nous vous suggérons d'entreposer un minimum d'une année de bois à l'avance.

Source : Association des consommateurs pour la qualité dans la construction (ACQC), https://acqc.ca/fr/chauffage-au-bois

Quelle essence de bois choisir?

Voici un tableau qui peut vous donner une idée de quelle essence est idéale pour le chauffage de votre maison.

bottom of page